Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Le passager Jean-Christophe Grangé

                              Premier livre de Grangé que je lis.

                 Auteur dont les titres et le genre ne m'attiraient pas.

La participation au cercle de lecture m'a obligé à ouvrir le livre, et dès les premières pages, j'ai été happé par cette histoire (malgré le nombre de pages impressionnant !).

 

 

Suspens, mystère, angoisse, horreur, psychologie sont les nombreux thèmes abordés par ce roman plutôt psychologique.

Le personnage principal, qui cherche son identité est victime de "fugues psychiques" . Il est ainsi "un voyageur sans bagage".

 

 4ème de couverture :

 "Je suis l'ombre.
Je suis la proie.
Je suis le tueur.
Je suis la cible.
Pour m'en sortir, une seule option : fuir l'autre.
Mais si l'autre est moi-même ? "

 

       D'autres personnages sont à son image, ayant vécu la même expérience.

On rencontre aussi dans ce texte toute une "faune" de personnages : de malades mentaux aux SDF, des flics aux victimes

 

"L’âme humaine n’est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves. C’est une membrane sensible, vibrante, délicate. En cas de choc, elle reste meurtrie, marquée, hantée. "

 

Pas de roman valable sans un minimum d'ambiguïté amoureuse : le second personnage essentiel à l'action est donc une héroïne, policière enragée, tenace, qui va mener sa propre enquête en parallèle avec le héros et va donc vivre les évènements en différé et avece sa perception. Elle vivra donc  sa propre histoire,qui l'aménera à suivre ses convictions et à subir la prison. 

 

     Une oeuvre complexe comme l'histoire du personnage principal , à l'image des poupées russes, les Matriochka. Processus récurrent autour duquel tourne le récit et sa construction.


Un thriller  tout en références mythologiques : chaque crime, chaque scène de crime trouve son explication dans la version d'un mythe grec :

Le Minotaure, Icare, Eurydice....

De ces mythes, découle la violence originelle (  j'en ai fait des cauchemars !) , et le profil psychologique du tueur : un père ou un fils ayant un problème relationnel avec le fils ou le père.

 

 

J'ai suivi avec plaisir et beaucoup de curiosité ce personnage aux diverses facettes : qui de SDF, devient psychiatre, passe par faussaire...qui constamment cherche son identité _ à l'image de...........qui éternellement roule son rocher en haut de la falaise_

Cependant son côté super héros, qui échappe à tous les obstacles (bagarre, balles tirées par des professionnels...) et à tous les dangers m'a un peu gaché la lecture car m'a fait sortir du cadre du possible. A partir d'un certain moment , je l'ai regardé avec un oeil plus ironique. 

 

 Reste une histoire haletante, qui rebondit à chaque fin de chapitre.  Et un livre dans lequel on apprend des choses de domaines différents : la psychiatrie, la photographie avec les daguerréotypes... Passionnant donc !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article