Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

"Inde , I go" / Indigo de Catherine Cusset

Un livre dont l'histoire se déroule en Inde, c'est pour moi !

Lu en quelques jours. J'ai beaucoup aimé.

 

Envol pour l'Inde, plus précisèment le Sud :

ses couleurs, ses clameurs; sa chaleur, sa torpeur ...tout pour faire un roman agréable, plein de sensualité.

 

   Un saut dans l'espace mais surtout dans le temps pour les trois personnes principaux, réunis le temps d'un festival de francophonie organisé par Géraldine Legac, habitant depuis quelques années en Inde, pour suivre son époux Imtiaz et élever son fils Joseph.

Ce festival va lui occasionner bien des soucis, puisque c'est elle qui l'organise pour l'Alliance Française, et bien des tourments, car sous le pseudonyme d'un écrivain invité au festival Raphaël Eleuthère (libre en grec), elle reconnait son amour (non avoué, non consommé) de jeunesse , Jean-Michel Guéguégnian.

 

                                    "Parfois la vie vous réserve d'étranges surprises. Comme s'il y avait un destin."

 

Destin, hasard subi aussi par Charlotte Greeene, autre invitée, cinéaste américaine, venue se recueillir, retrouver les lieux dans lesquels sa meilleure amie, décédée depuis peu, Debarati aurait vécu.

Et par Roland Weinberg, auteur d'un certain âge attiré par les femmes plus jeune, éternel séducteur, en couple avec Renata, plus jeune que lui, désirant un enfant, confronté à son passé en la personne d'une de ses ex Srikala.

 

     Roman d'une quête pour chacun des personnages : de son passé, de l'amour ou l'amitié.


"la définition de l'amour selon Aristophane dans Le banquet :" Quand le hasard lui fait rencontrer cette moitié de lui-même, son complément, l'amoureux est saisi d'un sentiment d'amitié, de familiarité, d'amour, et ne veut plus la quitter."

 

  Chacun est ramené à la réalité :

Roland par ses femmes et le désir d'enfant de Renata;

Géraldine par un incendie, symbole de la punition des femmes adultères en Inde;

Charlotte par les évènements.

 

  Un voyage d'une petite semaine, une "colonie de vacances" comme le dit le personnage Roland Weinberg qui finit comme une tragédie par la mort (fantasmée) d'un des participants.

 

J'ai aimé ce roman car le style est agréable, l'histoire entrainante et surtout il réunit des thèmes qui me sont chers :

-on voyage, en Inde, on est immergé dasn ce pays, dans sa chaleur, dans ces coutumes et sa gastronomie;

-on évolue au sein d'un groupe d'"intellectuels", finalement ramenés à leur humaine condition;

-la nostalgie des amours et des amitiés.

 

                         Je n'ai donc pas résisté à ce roman, attirée par le jeu de mot du plaisant Roland Weinberg :  "Inde, I go"

ou par cette "couleur entre violet et bleu qui en Inde annonce les orages"    ;-)

 

 

  Pour achever de vous convaincre, Voici la quatrième de couverture :

" Un festival culturel rassemble pendant huit jours en Inde quatre Français, deux hommes et deux femmes, qui ne se connaissent pas. Une surprise attend chacun d'eux et les confronte avec leur passé. Cette semaine bouleverse leur vie.

De Delhi à Kovalam, dans le Sud, ils voyagent dans une Inde sur le qui-vive où, juste un an après les attentats de Bombay, se fait partout sentir la menace terroriste. Une Inde où le jeune accompagnateur indien des Français déclare ouvertement sa haine des États-Unis. Une Inde où la chaleur exacerbe les sentiments, où le ciel avant l'orage est couleur indigo.

Tout en enchaînant les évènements selon une mécanique narrative précise et efficace, ce nouveau roman de Catherine Cusset nous fait découvrir une humanité complexe, tourmentée, captivante."


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
C'est drôle comme l'Inde est toujours une destination où les gens sont toujours en attente de quelques chose pour bien souvent à la finalité se retrouvé les pieds sur terre.<br /> Un livre qui semble bien intéressant en effet.
Répondre
P
<br /> <br /> Ton commentaire est trés juste : l'Inde fait rêver. C'est en effet un roman agréable, où se mèle des descriptions rapides de l'Inde, la vie professionnelle et personnelle des personnages, le pasé<br /> et l'avenir.<br /> <br /> <br /> <br />