Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Je suis dehors / Quelle vie pour les femmes après la prison ? Elvire Emptaz

#Jesuisdehors #NetGalleyFrance !

#Jesuisdehors #NetGalleyFrance !

                                                                                    #Jesuisdehors #NetGalleyFrance !

Résumé
Quatorze femmes brisent un tabou : la sortie de prison. Car la libération, angle mort de la politique carcérale, se révèle bien plus périlleuse que pour les hommes.

Il faudra réapprendre les gestes du quotidien. Renouer avec le corps. Beaucoup ne porteront plus de bleu, la couleur des gardiens.
D’autres achèteront du parfum capiteux pour oublier l’odeur.
Certaines retrouveront leurs enfants, devenus grands.
Dehors, c’est un terrain miné, surtout pour les victimes de violences conjugales, qui ont vécu la prison comme un répit.
 
Ces voix déchirantes s’élèvent grâce au talent d’Elvire Emptaz. Leïla Slimani, qui préface le livre, ne s’y est pas trompée : il fallait cette délicatesse pour écrire, enfin, ces destins tranchés à la lumière du jour.

  La question en sous-titre interpelle et lorsqu'on la lit, on s'interroge sur ces faits qu'on occulte souvent : les femmes aussi vont en prison et comment le vivent-elles ?

L'angle de point de vue choisi par l'auteure Elvire Emptaz est plus précis, celui de la sortie de prison parce qu'elle s'est rendu compte que c'est un moment stressant, inquiétant pour les femmes en prison. Dans une sorte d'enquête, Elvire Emptaz nous présente donc ce fait et ces raisons, et en expliquant cela à partir de témoignages, elle aborde forcément sans s'alourdir les autres sujets et elle répond à notre curiosité. 

14 femmes se sont livrées à l'auteure et ont accepté de se raconter, raconter la plongée dans le monde judiciaire, dans le monde carcéral voire avouer la raison de leur condamnation, leur vie dans l'enfermement et leur sortie souvent espérée toujours crainte.

Ce sont des témoignages profondément humains qui nous font entrer dans la vie de ces femmes qui nous semblent pour certaines proches de nous ou qui pourraient l'être; Elvire Emptaz par son écoute a recueilli leurs confidences, et dans une sorte d'essai a classé leurs préoccupations, a décortiqué leurs émotions et leurs sentiments. Elle réussit à force de chiffres à nous renseigner sur cette condition de la femme en prison, une condition qui est encore inégalitaire par rapport aux hommes : le soutien extérieur, de la famille, et intérieur, les parloirs, les études et les formations ... C'est finalement de réinsertion dont on s'inquiéte en lisant ces témoignages et cette enquête pour ces femmes. 

C'est une véritable mise en lumière de ces exclues en plus d'un texte agréable à lire, intéressant et nécessaire pour notre société.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article