Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Le guerrier de porcelaine Mathias Malzieu ( lu par l'auteur ) Audiolib

#Leguerrierdeporcelaine #NetGalleyFrance

#Leguerrierdeporcelaine #NetGalleyFrance

             
Formats disponibles
FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035407896
PRIX 19,95 € (EUR)
DURÉE 4 Heures, 35 Minutes
                                                                  
                                                                                                   Résumé   Net Galley

En juin 1944, le père de Mathias, le petit Mainou, neuf ans, vient de perdre sa mère, morte en couches. On décide de l’envoyer, caché dans une charrette à foin, par-delà la ligne de démarcation, chez sa grand-mère qui a une ferme en Lorraine. Ce sont ces derniers mois de guerre, vus à hauteur d’enfant, que fait revivre Mathias Malzieu, mêlant sa voix à celle de son père. Mainou va rencontrer cette famille qu’il ne connaît pas encore, découvrir avec l’oncle Émile le pouvoir de l’imagination, trouver la force de faire son deuil et de survivre dans une France occupée.

Il aura fallu plus de six ans à Mathias Malzieu pour écrire ce Guerrier de porcelaine, son roman le plus intime où, alliant humour et poésie, il retrace l’enfance de son père et s’interroge sur les liens puissants de la filiation.

La grande santé, c'est l'âme ! Et une âme qui ne se nourrit ni de poésie ni d'imagination, une âme qui ne réfléchit pas, ça pourrit!

     C'est encore un roman sensible et enchanteur que nous offre Mathias Malzieu et pour les yeux mais aussi plaisir suprême, pour les oreilles !

Le monde vu à travers les yeux du petit Mainou, par le prisme de son innocence et de sa candeur est sensible, émouvant. Affrontant le deuil, affrontant aux côtés de sa famille qui l'a recueilli, la guerre et ses déboires, le jeune Mainou survit en essayant d'appréhender ce monde d'adulte. Il utilise son cerveau à renfort de poésie et d'imagination, pour comprendre et réfléchir sur les évènements qu'il rencontre. Il affronte les vicissitudes de la famille confrontée à la seconde guerre mondiale, et s'étonne constamment de ce qu'il découvre. 

La verve langagière de Mathias Malzieu fait la part belle à l'imagination et à l'enfance et réussit à effacer les affres de la guerre et de la mort. 

Toute la beauté du texte réside là mais aussi dans la nature même de l'ouvrage : hommage de l'auteur à son père. 

Les vrais souvenirs, même les bons, sont des aimants à mélancolie. Alors que mes petites créations me rendent doucement joyeux. C’est artificiel, soluble dans l’air, mais je m’en vaporise l’esprit souvent. J’arrose ce cœur tout sec, j’huile ses engrenages. "

                                                Encore un magnifique texte de Mathias Malzieu dont le langage et la voix nous emmène dans le monde enchanté de l'enfance.

 

Oublier. M'oublier. Mais t'oublier, je crois que je n'y arriverai jamais.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article