Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Le cerf blanc Brigitte Lurton Librinova

Le cerf blanc                                  Brigitte Lurton                                          Librinova

Le prince héritier, en tuant le mythique Cerf blanc, pourra enfin accéder au rang de héros et mériter le trône occupé par sa mère. Mais le sortilège l'enferme dans une tour, où il oublie tout de son rang et de ses obligations. La reine Héra profite de cette absence pour hisser au rang de dauphin le puîné qui ne rêve que de revanche. Pour garder la main sur le pays, elle bouscule le fragile équilibre de son gouvernement, et, petit à petit, entraîne tout le pays dans sa chute.

  Un récit de conte mais pas de fées... une guerre sans guerre fratricide, des intrigues politiques dirigées par une mère et reine acariâtre. La disparition mystérieuse et presque féerique pour le coup du prince ainé arrange son frère qui devient roi en épousant la future épousée de son ainé.

J'ai trouvé le récit intéressant au début : la plongée dans l'époque obscure et mouvementée d'une royauté qui s'obscurcit de plus en plus. Les personnages et notamment celui de la mère sont noirs, caricaturaux. Le nouveau roi est stupide, alcoolique; le prince se laisse porter par les évènements fantastiques. 

Puis tout en étant curieuse de lire la suite, je l'ai trouvé de plus en plus burlesque, j'avais même l'impression de personnages ubuesques...Ce n'est pas pour me déplaire, c'est surprenant..

Par contre c'est la fin qui m'a déçue... sans surprise, rapide... L'ensemble me parait encore un peu flou et confus. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article