Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

555 Hélène Gestern arléa

Merci au prix des lectrices Fémina et aux éditions Arléa
Merci au prix des lectrices Fémina et aux éditions ArléaMerci au prix des lectrices Fémina et aux éditions Arléa
Merci au prix des lectrices Fémina et aux éditions Arléa

Merci au prix des lectrices Fémina et aux éditions Arléa

Quatrième de couverture 

   C’est en défaisant la doublure d’un étui à violoncelle que Grégoire Coblence, l’associé d’un luthier, découvre une partition ancienne.
A-t-elle été écrite par Scarlatti, comme il semble le penser ? Mais, à peine déchiffrée, la partition disparaît, suscitant de folles convoitises. Cinq personnes, dont l’existence est intimement liée à l’œuvre du musicien, se lancent à la recherche du précieux document sans se douter que cette quête éperdue va bouleverser durablement leur vie.
Domenico Scarlatti, compositeur génial aux 555 sonates, est le fil conducteur de ce roman musical. Sa musique envoûtante en est la bande sonore.

                                                                                                                       Mon avis :

555 , ce titre énigmatique nous emmène dans le monde de la musique, celui du compositeur pour clavecin Scarlatti Domenico (1685- 1757) et de ses sonates. 

De ce postulat réel, l'auteure Hélène Gestern tisse autour de quelques personnages une passionnante quête. C'est en défaisant la doublure d'un étui à violoncelle que Grégoire Coblence, associé d'un luthier, découvre une partition ancienne. Après l'avoir fait déchiffrer, il acquiert la certitude qu'elle a été écrite par Domenico Scarlatti, le plus illustre des compositeurs pour clavecin. Mais la partition disparaît. 

Chacun des personnages - un luthier, un ébéniste, un spécialiste  universitaire, un riche amateur et collectionneur, une célèbre interprète -  pour différentes raisons qui leur sont propres, mais tous dévorés par la passion de la musique, se retrouve entrainé-e- dans la recherche de cette hypothétique 556ème sonate, perdue et mystérieusement retrouvée.

Ce roman enchantera mélomanes et néophytes tant par le récit, intrigant : l'enquête progresse sous nos yeux, rebondissant de personnages en personnages, chacun d'eux dévoilant une étape; 

tant par la description atterrante de ce microcosme de passionnés musicologues pour lesquels importe par dessus tout la musique et l'argent, et par la description virtuose des oeuvres de Scarlatti que le lecteur ne peut s'empêcher d'écouter et de savourer. 

C'est donc un roman choral dans tous les sens du terme qu'a construit Hélène Gestern. La composition du roman elle-même donne le ton : la parole des protagonistes rebondit à tour de rôle. L'auteure répartit leur voix et leur récit dans des chapitres intitulés par leur nom comme des didascalies et numérotés suivant leur nombre de participation. Le récit progresse de morceaux en morceaux : mouvement 1, mouvement 2... Leur propos est tantôt grave, tantôt allègre...comme une partition. Ces suites, ces répétitions progressent vers le but du récit : découvrir la vérité de la quête. 

    Une jolie composition, bien menée, qui nous entraine dans les vies, les amours, passé et présent de personnages aux horizons différents. Seul bémol : la chute est si bien menée qu'elle n'en est pas une...Assez tôt on hypothétise la vérité et on devine l'enjeu réel... Alors pour le plaisir d'une énigme culturelle, bercé par le rythme du récit et de la musique, n'hésitez pas, plongez dans cette énigme historique. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article