Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Premier sang Amélie Nothomb Michel Albin

Premier sang                                              Amélie Nothomb                                 Michel Albin

Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. 

Nous l'avons vu sur de nombreux plateaux de TV et nous savons depuis 4 mois, à la sortie du Amélie Nothomb de cette année que Amélie Nothomb rend hommage à son père décédé en mars 2020 . Ce récit se présente donc comme une autobiographie. 

                                                Résumé    de  Booknode 

Sous la forme d’un conte, Amélie Nothomb raconte la vie de Patrick, son père, doux enfant angélique qui, jeune adulte, devra se confronter à la mort.

Un magnifique hommage à la figure paternelle mais aussi à un héros de l’ombre, diplomate à la carrière hors norme.

 

Oui mais c'est avant tout un récit romancé, voire un conte dont on retrouve beaucoup de caractéristiques : le château, la noblesse, la pauvreté, l'autorité, les liens familiaux, les enfants, le code de valeur...

Et comme souvent les lectures avec A.Nothomb, j'ai été emportée par le récit vif, rythmé et j'ai découvert moi aussi en même temps que le jeune Patrick (puisque c'est lui le narrateur) le monde de Pont d'Oye, la propriété des Nothomb.  

Je me suis régalée de cette horde d'enfants, de leur impatience de vivre, de la vie de la famille Nothomb et du parcours de Patrick ,père de l'auteure, à la fois effrayé et admiratif de cette vie en communauté . 

C'est remuant, c'est vivant ... et comme beaucoup d'ouvrages d'Amelie Nothomb, c'est drôle (malgré le sujet : hommage à on père)  . L'enfance annonce la vie adulte de son père. Le choix du métier : la diplomatie à défaut de l'armée, le caractère volontaire pour faire accepter sa future femme, les ruses employées pour rester vivant lors de la prise d'otage au Congo. La vie de Patrick Nothomb est ainsi survolée et nous présente un héros avec ses défauts. Un homme qui a réussi à faire face à la mort malgré sa peur du sang lors de la décolonisation du Congo, où il a été pris en otage avec 1500 autres belge à Stanleyville et où il a joué son rôle de diplomate, de conciliateur face à un chef d'insurgés Gbenye, un rôle de conteur (comme sa fille).

Un récit émouvant et drôle, le tendre regard d'une fille sur le vécu de son père. Un prix Renaudot bien mérité. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article