Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Ces orages là Sandrine Collette JC Lattès

Formats disponibles
FORMAT
ISBN
PRIX
Ces orages là                 Sandrine Collette                    JC Lattès

  Je découvre là son dernier roman qui sortira en janvier 2021. 

Waouh ! j'adore !  😍

Ce roman est addictif comme l'était déjà   Les larmes noires de la terre.                 . 

                                                                               Après lecture : 

"L'homme est un loup pour l'homme "c'est exactement ce que dépeint l'auteure encore une fois ( je l'ai découverte avec Les larmes noires de la Terre) . Elle décrit avec acuité ce que l'homme est capable de faire au sein du couple . Elle fouille la peur, l'angoisse chez son personnage au prénom si doux Clémence qui est prisonnière de l'homme qu'elle aime, Thomas, qu'elle a aimé. Cet homme si attentionné, si amoureux qui a tout fait pour l'isoler de ses amis et de sa famille, pour ne la garder que pour lui. Prisonnière Clémence l'est même après sa fuite, après la fin de sa relation car l'emprise a détruit son être. 

C'est donc un texte actuel enclin à dénoncer cet enfermement que peut devenir le couple, cette emprise que fait peser le compagnon sur la vie de la jeune fille, la torture morale qui s'y joue ajoutée à la torture physique. Noir, c'est noir ! - cette expression pourrait définir les romans de Sandrine Collette et c'est ce que ses lecteurs recherchent -  L'écriture de S.Collette est poignante, pénétrant dans les émotions fortes, acérées, maîtrisant à la perfection la description de cette violence psychologique. 

Le lecteur est  immergé dans la peur de Clémence. J'ai tremblé, j'ai eu peur, j'ai suffoqué de peur, de colère ...J'ai souhaité qu'elle s'en sorte. 

Le suspens nous pousse à tourner les pages, à dévorer ce roman.  😰

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Merci, au plaisir de vous voir.
Répondre