Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Fuir et revenir Prajwal Parajuly Editions Emmanuelle Collas

#FuiretrevenirEmmanuelleCollasPrajwalarajuly #NetGalleyFrance

#FuiretrevenirEmmanuelleCollasPrajwalarajuly #NetGalleyFrance

              Tout incite à lire ce roman   heart :

- la magnifique couverture !

- l'actualité de l'auteur Prajwal Parajuly, invité à Lire Paris 2020

Prajwal Parajuly, fils d’un père indien et d’une mère népalaise, partage son temps entre New York, Londres et Gangtok, sa ville natale dans l’Himalaya indien. Son premier recueil de nouvelles, The Gurkha’s Daughter (2012) a été plébiscité par la critique et nominé pour le Prix Dylan Thomas. Son premier roman, Fuir et revenir, est paru en 2013.

- et son titre !

                         Tout un programme que le titre annonce complexe.

Fuir : quoi ? le pays, Gangtok dans l’Etat de Sikkim, Inde Nord-Est ? sa famille ? son origine, népalaise ici ?

Revenir : temporairement ? réellement ? pour quoi ? pour qui ?

Ce sont les questions que soulèvent l’histoire de ces 5 personnages de la même fratrie, revenus fêter le chaurasi, les 84 ans de leur grand-mère, Chitralekta qui les a élevés d’une main de fer, comme tout ce qu’elle fait. Chitralekta est en effet un personnage haut en couleurs, fumant des beegi , patronne d’une usine, malmenant sa servante hijra qu’elle protége tout de même, ne pardonnant à aucun de ses petits-enfants sa trahison, bref une femme forte, bien que veuve, agée.

Ce chaurasi, retrouvaille familiale festive d’origine népalaise réunit 4 frères et sœurs qui se retrouvent, séparés par la vie certains depuis 18 ans :

  • Agastaya, médecin , 33 ans, habite à New York, célibataire
  • Manasa, mariée, diplômée d’Oxford, garde-malade de son beau-père, habite Londres
  • Bhagwati, mariée à un homme hors caste, habite aux Etats-Unis, et vit chichement d’un emploi de serveuse qu’elle vient de perdre
  • Le premier fils Rhutkan, écrivain maudit

Chacun porte en lui un secret et une trahison vis-à-vis de leur aïeule.

La rencontre se fait dans la maison familiale sous les yeux de la servante eunuque, Prasanti, bien en place auprés de la grand-mère despotique.

Le tout se joue dans une atmosphère presque de huis clos, où se mélange les non-dits, les rancoeurs, les illusions perdues. C’est une véritable comédie de mœurs que nous livre l’auteur Prajwal Parajuly. L’ensemble se lit avec avidité et jubilation.

Les tensions de famille se cristallisent autour de thèmes chers à l’Inde : les mariages, l’expatriation, les origines…mais le roman tourne aussi autour de thème plus moderne : le choix de son mari, l’homosexualité, l’exil et surtout la question de l’identité. Car le lieu et l’origine de cette famille : Sikkim nous permet de porter un regard sur cette région mal connue du Nord Est de l’Inde, aux frontières du Népal, du Bhoutan et aux personnages de faire émerger les notions d’identité originelle, culturelle, historique.

Bilan : 

Ce roman m’a transportée dans ces lieux et cette histoire inconnus et surtout m’a plongée dans une histoire familiale émouvante. Ce roman est audacieux car il balance entre tradition des thèmes et modernité : du lieu évoqué et de ce thème finalement principal de l’œuvre.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article