Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Maintenant, comme avant Juliette Arnaud Pointillés Befond

J'ai adoré  ! heart

 Rose est une jeune fille qui l'année de ses 18 ans va sortir du monde de l'enfance. 

Alors que son monde est bien ordonné : Moïse son ami amoureux d'elle;

Emiliano son père très proche d'elle;

Bruno, l'ami de ce dernier ;

une grand-mère, "un être d'une grande finesse, une femme lettrée et pragmatique" page 86

et Gros, "Gros, c'est Gros, il aime comme il peut avec sa petite caboche." Page 65.

Survient Manette, une créature tout en jambe et en cul , qui est en fait sa mère, celle qu'elle n'a pas connue, celle qui les a abandonné elle et Emiliano, son père, celle que celui pleure toutes les cuites anniversaire. 

Se posent ainsi rapidement des portraits de personnages haut-en-couleurs, débordant de tendresse.

        Le monde de Rose se transforme. Elle seule reste retranchée dans ses convictions, sa douleur, dans sa vie sans une mère. 

La réaction des autres la heurte. Et Rose nous raconte ce tournant dans sa vie de la même manière qu'elle vit, qu'elle pense :  spontanée, voire effrontée. 

Ce récit est hilarant de drôlerie. Un style oral spontané , avec un récit qui revient en arrière, qui digresse sous forme d'explication d'un mot, de souvenirs, de précision historique...bref le roman prend la forme d'une véritable conversation avec une amie qui raconte sa vie. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article