Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

La grande escapade Jean-Philippe Blondel Buchet-Chastel

La grande escapade               Jean-Philippe Blondel             Buchet-ChastelLa grande escapade               Jean-Philippe Blondel             Buchet-Chastel

4ème de couverture :

"On rit. C'’est étonnant parce que, pris séparément, aucun d'’entre eux ne pensait que la situation les pousserait à l’'hilarité – or, de façon tout à fait inattendue, ils font contre mauvaise fortune bon coeœur et les voilà qui s’'esclaffent et qui se mettent à papoter, retrouvant les réflexes de cour de récréation, mais avec cet air de liberté unique qu'’apporte avec lui l’'Arbalète filant vers Paris."

1975. Tandis que le pays subit les effets du premier choc pétrolier, que les femmes revendiquent leurs droits et que la mixité s'’impose dans les cours de récréation, rien ne semble devoir troubler le quotidien des familles d’'instituteurs du groupe scolaire Denis-Diderot. À moins que le train du changement ne s’'engouffre tout à coup dans les classes et les corps et ne redessine les frontières d'’un monde très différent.

Quand j'ai reçu mon colis de livres envoyé par Lecteurs.com dans le cadre des Explorateurs de la rentrée 2019, choisis par Karine Papillaud, j'étais déjà très heureuse de participer à cette aventure littéraire.

Ma joie a été décuplée à la lecture des titres, et à la connaissance des auteurs.

Tous me plaisent à priori, j'avais déjà repéré Automne d'Ali Smith, et j'adore les romans de Jean-Philippe Blondel que j'ai découvert avec 06H41, Blog, Juke Box.

Voilà pourquoi je commence mes lectures par  La grande escapade de J-P Blondel

 

Avis des 100 premières pages : 

   Le récit nous plonge dans la vie d’un quartier, dans un milieu social clos sur lui-même, un groupe scolaire, où évoluent et vivent 5 familles : les Goubert, Lorrain, Coudrier,  Lespinasse, Ferrant.

Philippe Goubert, 10 ans et ses voisins-amis nous entrainent dans la vie quotidienne du petit gang de quartier, leur imagination d’enfant, leurs incartades, leurs amitiés…laissant présager un récit d’apprentissage. Puis le récit glisse sur les parents, leurs fonctions, leurs cartes d’identité, leurs existences apparentes. Une mosaïque de portraits distillés par les ragots, les semblants…on est embarqué dans le train-train quotidien d’une fin d’année scolaire au sein d’un groupe scolaire.

"Ce qu'on souhaite avant tout, c'est que rien ne change radicalement et que chacun puisse vivre son existence comme il l'entend, tout en ayant bonne conscience parce que quelqu'un d'autre s'occupe des milieux défavorisés. Bref, on est de gauche, quoi. "   Page  40

La rentrée va apporter, avec son lot de changements : la mixité notamment, un nouvel enseignant Charles Florimont avec les innovations pédagogiques de Freinet va cristalliser les tensions, sorte de scission entre les Modernes et les Anciens, ces derniers  en majorité dans le groupe scolaire.

  Cette première partie pose le cadre et l’ambiance très protocolaire d’une vie au sein d’une communauté professionnelle, des vies ancrées dans l’ennui. Mais sous-jacent flotte une ère de changement…j’attends avec impatience la rentrée dans les pages à venir.

 

Avis final à suivre !! 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Vous me donnez envie de lire ce nouveau roman de Jean-Philippe Blondel, un auteur que j'ai beaucoup aimé dans : G 229 et Mariages de saison... mais il me reste à découvrir les trois autres livres que vous citez...
Répondre