Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Les gratitudes Delphine de Vigan JC Lattés

Les gratitudes                       Delphine de Vigan                            JC Lattés
Les gratitudes                       Delphine de Vigan                            JC Lattés

#LesGratitudes #NetGalleyFrance

Présentation de couverture :                                   

« Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences.

Et la peur de mourir.

Cela fait partie de mon métier.

Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas. »

Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé de la suivre.

                                                                    (Source : Jean-Claude Lattès)

 

Merci les éditions JC Lattès pour me permettre avec NetGalley de découvrir ce roman avant sa sortie. Encore un roman humaniste pour ces Editions (j'y ai découvert récemment une affaire de famille ).

 

   Avis :

   Un roman qui dans la file de Les Loyautés, No et moi ...de la même auteure Delphine de Vigan, aborde un fait d'actualités, et après l'enfance dans Les Loyautés, elle aborde le troisième âge ou "les vieux" comme le rappelle Michka, la personnage principale, cette dame qui va devoir quitter sa maison pour vivre dans une maison de retraite. 

C'est un roman relativement court (environ 116 pages sur liseuse) et de style simple et clair qui se présente sous la forme d'un double récit, effectué par deux personnages différents , deux points de vue , sans oublier celui de Michka dont on raconte la difficile adaptation à sa nouvelle vie , une vie avec une aphasie, une vie avec la perte des mots. 

  C'est forcément un roman émouvant qui accompagne Michka,, cette mamie qui pourrait être celle de chacun d'entre nous qui lutte pour ne pas perdre les mots,pour ne pas se perdre. 

  Le roman présente donc la fin de vie , la perte de tout chez les personnes agées, mais Delphine de Vigan n'a pas fini d'explorer l'enfance, et les blessures d'enfance rattrapent Michka et finalement les personnes âgées dans la vie. 

Même si l'écriture est simple et si le lecteur sent ou sait ce qui va se produire, le récit garde des surprises, et c'est surtout des émotions qui se révèlent au fil des pages. Peut être parce qu'il a des résonnances chez moi…

Ce petit roman amène à réfléchir en tout cas à se penser à ces mots qu'on n'a pas dit , à ces mercis, véritables mots de gratitude aux personnes qui ont compté pour nous, à la consistance des mots et la  nécessité de leur existence.

                                                           Très émouvant. 

                                                    

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article