Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

La Symphonie du Hasard Douglas Kennedy

La Symphonie du Hasard                                                                             Douglas Kennedy
La Symphonie du Hasard                                                                             Douglas Kennedy
La Symphonie du Hasard                                                                             Douglas Kennedy

     J'ai vu passer dans ma bibliothèque préférée les 3 tomes de cette saga,  je me suis lancée , ayant fortement apprécié de lire une saga précédente : celle d'Elena Ferrante. 

Tome 1 :

Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d'intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l'extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées.

À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille.

Sur le papier, une famille comme tant d'autres au pays de l'Oncle Sam, un bonheur propret, une vie plutôt confortable. Et pourtant...

Aux années soixante insouciantes vont succéder les années soixante-dix tumultueuses. Et faire exploser au passage toutes ces familles qui croyaient encore au rêve américain...

    

       Lu en une petite semaine, j'ai apprécié l'histoire de cette femme qui se replonge dans son passé et notamment dans ses années d'étudiante.

J'adore cet univers étudiant notamment l'univers universitaire américain, ici dans les années 60-70 , où se côtoient étudiants , professeurs , et qui permet d'aborder des thèmes variés.

 La narratrice Alice se révèle une étudiante brillante , passionnée qui s'investit dans ses études :

   " Ce que j'apprends dans mes cours, c'est comment réfléchir, interpréter le monde, et comprendre que dans la plupart des situations, il n'existe ni bien ni mal. Moralement, il n'y a que des zones grises. "

A tel point qu'elle tisse des liens forts avec certains de ses professeurs de l'université de         , notamment avec le professeur  Hancock  qui devient son mentor ( mais qui l'abandonnera en se suicidant mystérieusement).

Elle va comme toute étudiante se dépatouiller avec sa vie "professionnelle", sur le campus, sa vie affective, amicale et amoureuse, sa vie familiale. Et si la première est linéaire , les deux autres sont plus heurtées :

- sa famille donne le reflet d'une vitrine d'américain moyen mais se révèle finalement "une société secrète" comme l'annonce le début du roman, où les non-dits, les reproches, les conflits latents sont constants. Les parents passent leur vie à se disputer violemment, les frères ne se parlent pas ou plus, Alice ne les voit pas et malgré son admiration pour eux, doute de leur confiance ...

- sur le campus, elle va rencontrer des rencontres intéressantes avant de succomber au charme d'un sportif intellectuel. Le roman nous raconte leur entrée dans la vie d'adulte, leur prise d'indépendance jusqu'au jour où tout se brise. 

" On croit connaître les gens, mais ce n'est jamais vraiment le cas, n'est-ce pas ? Même ceux dont on est le plus proche."

Elle rencontre aussi des amis dont  Howie ,un homosexuel, qui aime se distinguer des autres et qui subira des vexations, humiliations et agressions. 

 Elle évolue ainsi - dans le contexte intellectuel de l'université, avec les études et les cours suivis, avec les clubs qui gravitent autour; ce qui peut gêner ou lasser le lecteur car les références littéraires, musicales, culturelles sont nombreuses et personnellement elles m'échappent beaucoup. Ce qui m'a permet de découvrir un nouveau monde notamment dans la musique : James Taylor, The Band...

- Et dans un contexte des années 60-70 , politique et économique américain mais aussi chilien puisque son père et son frère travaillent au Chili et ont des emplois dépendants du coup d'Etat organisé par Pinochet. 

Alice à travers ses parcours découvre la vie réelle comme lui annonce sa mère :

"Bienvenue dans le monde réel , poursuivit-elle", qui tente de lui ouvrir les yeux sur sa famille, où percent des secrets.  

  Un monde et une époque en pleine mutation , où des idées nouvelles tentent de s'imposer ,la liberté des individus tente de percer avec notamment la revendication des différences. 

Ce roman m'a plu par ce que c'est finalement un roman d'apprentissage : Alice revient sur les années où étudiante naïve ,elle a découvert la relation aux autres, et les mystères des Hommes. C'est finalement un cycle de sa jeunesse, avec tous ses espoirs, ses obstacles. 

      "On ne connaît jamais toute l'étendue de notre malheur jusqu'à ce que un jour, un détail, parfois insignifiant, déclenche en nous une avalanche de tristesse refoulée depuis des mois, voire des années."
 
 

Je suis impatiente de découvrir le tome 2 et de suivre les aventures d'Alice et ses découvertes des secrets de famille.

  TOME  2 

 "Le premier tome de la symphonie du hasard nous avait introduits dans la famille dysfonctionnelle d'Alice, changement radical dans le Livre 2 : la jeune étudiante nous emmène avec elle par-delà l'océan, à Dublin, avec l'espoir d'une nouvelle vie au Trinity College.

Dans cette Irlande des années 70, le début des "Troubles" agite la population, aussi revêche que fascinante aux yeux d'Alice. Rattrapée par son passé, cette dernière devra faire face aux désillusions de l'âge adulte.

Le romanesque sous la plume audacieuse de Douglas Kennedy."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article