Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

Le jour d'avant Sorj Chalandon

Le jour d'avant                                           Sorj Chalandon

Un texte très émouvant à de nombreux moments de l'histoire, une histoire qui s'avère surprenante, et un véritable plaidoyer pour les mineurs, ces martyrs de la terre.

"Suite au décès de son frère Joseph, mineur, à cause d'un coup de grisou survenu à la fosse Saint-Amé à Liévin le 27 décembre 1974, Michel Flavent quitte le nord de la France pour Paris dans l'attente du moment propice pour venger cette mort. Quarante ans après la catastrophe, veuf et sans attache, il rentre au pays pour punir le dernier survivant, un vieux contremaître, et enfin tourner la page."


  J'ai adoré cette histoire, j'ai compati à la douleur de Michel,Je me suis laissée emportée comme tous par sa culpabilité.

Un roman qui mélange le social, l'histoire et le thriller..

J'ai apprécié l'image que Sorj Chalandon a donné de la justice : expliquant le rôle de chaque acteur d'un procès, et redonnant de l'humanité à l'avocate notamment très compréhensive voire instinctive

.Et je m'interroge encore sur la responsabilité de Michel, des mines...
J'ai adoré aussi le respect pour ces métiers et ces vies oubliés, et pour cette région .

"Tout le monde savait, aux pas heurtés d'un homme, qu'il avait passé sa vie à la taille. On l'identifiait à sa respiration de poisson échoué sur la grève, à ses tremblements, ses gestes lents, son dos saccagé, ses yeux désolés, à ses oreilles mortes.
- Et aussi à sa fierté, a ajouté mon frère d'une voix douce."

                                               Un texte encore sublime et engagé. Superbe !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article