Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

la trahison d'Einstein E.E. Schmitt

Une heure pour lire ce dialogue rondement mené.

Une heure de plaisir. A tel point que pour en éprouver la finesse, je l'ai relu, pour encore plus de plaisir !

Une pièce de théâtre en 8 actes. 3 personnages pour évoquer la guerre et l'aprés-guerre, Einstein et son exil aux Etats-Unis, le génie Einstein et l'homme. (De petites allusions sont faites à ses deux femmes et ses enfants notamment son fils laissé dans un asile (informations apprises grâce au livre Le cas du fils Einstein de Laurent Seksik)

"Après le départ d'un proche,il ne faut pas pleurer de chagrin mais de joie.Plutot que regretter ce qui n'est plus,on doit se rejouir de ce qui a été"

Avec beaucoup d'humour, Einstein l'avoue lui-même,

Il lutte contre les préjugés stupides : le racisme notamment, et dénonce les autoritarismes et leurs méthodes à travers la figure de O'neill, espion du FBI, qui ne voit en Einstein que le traître, le bolchevich.

"Il faut détruire le sentiment nationaliste,ce prétendu amour des siens qui s'égare dans la haine des autres "

"Quelle est pourtant la fonction de l’État ?
Sa tâche consiste à protéger l’individu, à lui offrir la possibilité de se réaliser par son métier, son art, sa famille. L’État nous sert, nous n’avons pas à en devenir les esclaves. La personne humaine doit trôner au sommet, sa vie demeurant intouchable et sacrée. Pour moi, l’État se met hors la loi quand il nous contraint à une préparation militaire, il nous met hors la morale quand il nous oblige à assassiner.
Il a trahi sa mission…. Militer pour le pacifisme, c’est insufler l’esprit de concorde, provoquer une révolution mentale. "

On retrouve donc des thèmes chers à l'auteur par le biais de cette rencontre et cette amitié entre Einstein, le génie exilé, le Juif, et un vagabond.

Thème de la différence et de l'immigration notamment :

"Quand vous scrutez le ciel, voyez-vous des frontières ? Lorsque vous contemplez les étoiles, considérez-vous que cela a un sens, les passeports, les visas, les postes de douane et les couleurs de peau ? "

Restent (comme d'habitude avec E.E Schmitt) de belles citations,, et de drôlissimes réparties  :

  •  "Ma fainéantise n'atteint son pic du plaisir que si les autres travaillent" Voir plus / Ajouter
  • "La vie ressemble au vélo, il faut continuer à avancer si l'on ne veut pas perdre l'équilibre. "

Sans surprise, à lire !

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article