Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue dans mon univers : celui de la lecture. Pas un jour sans livre, que cette lecture soit plaisir ou outil de travail. Partager ce plaisir, aider à l'accès à la lecture est le but de ce blog. Passer un livre, passer des idées, passer l'envie de lire .... " J'aime à croire qu'on lit pour ne plus se sentir aussi seul, pour prendre conscience que quelqu'un est déjà passé par là et a eu les mêmes pensées , les mêmes réactions , quelqu'un qui a affronté les mêmes dilemmes, doutes et regrets que vous. " La symphonie des hasards , Livre 2 Douglas Kennedy

L'empreinte de toute chose Elizabeth Gilbert

Livre dont le volume ( pavé de 612 pages ) et la 1ère de couverture sont remarquables. C'est pourquoi mon attention avait été attirée mais j'ai tout de suite été refroidie par la 4ème de couverture .

C'est uniquement en entendant une émission littéraire à la radio vantant ce livre comme un livre passionnant , aux différents types d'écrit : récit de vie, de voyage ....que je me suis lancée.

Et le début me passionne !

L'écriture est agréable et nous entraine dans les Etats-Unis , à Philadelphie au XIXème siècle, dans une famille industrielle prospère. On y suis la vie d'Alma Whittaker et première digression , dès le premier chapitre, l'auteur raconte la vie de son père, Henry, sa jeunesse et sa volonté de s'enrichir, son ascension et la création de l'entreprise et de la famille.

On suit l'évolution du personnage principal Alma, petite fille unique, savante, et ses relations avec ses parents. On la voit grandir , supporter l'arrivée d'une soeur , et vieillir, travailler, se cultiver, se passionner . Le roman est presque une ode à la connaissance.

La lecture de cet ouvrage nous apprend beaucoup : l'histoire , les Etats-Unis au XIXème , le commerce de l'époque, les études des filles avec l'astronomie, la botanique et la taxonomie (le quinquina, les mousses ....), l'abolutionnisme....

Le bémol serait ce côté pédagogique qui utilise forcément des descriptions spécialisées et un peu longues et redondantes (notamment sur les mousses étudiées par Alma).

Mais dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé cet ouvrage :

le personnage Alma Whittaker m'éblouit, une femme si érudit . J'ai suivi "ses" explications avec sérieux et j'ai appris quelques petites choses sur les mousses, ce monde de l'infiniment petit.

Elle m'a émue : exister par l'étude, essayer d'oublier sa condition de femme.

Au final, je ne regrette pas du tout d'avoir suivi le conseil de l'émission radiophonique : j'ai découvert un beau livre, plein d'érudition et de sagesse, et une héroïne qui avec ses doutes et sa vie me plait beaucoup .

Un livre long certes mais qui permet de passer par des genres différents : récit de vie, de voyage, ouvrage spécialisé , littérature érotique....Tout en un !

L'empreinte de toute chose                Elizabeth Gilbert
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
J'avais pas fini mon commentaire. Donc et l'histoire paraît passionnante, le nombre de pages ne doit pas trop se faire ressentir.
Répondre
P
Cet ouvrage m'a effectivement charmée tant il fait voyager. Je te le conseille.
L
C'est vrai que ce livre est attirant c'est celui vers lequel je me suis dirigé tout de suite. Et
Répondre