#LenvolDuSari #NetGalleyFrance

#LenvolDuSari #NetGalleyFrance

Résumé 

   Une conférence sur le crash au Mont-Blanc du Malabar Princesse en 1950 et le Kangchenjunga en 1966 réunit les personnages. Le roman narre la rencontre entre un romancier en recherche d'inspiration et une femme dont l'histoire familiale est chargée. Deux êtres dont la vie est terne, voire triste: un mariage raté et une carrière au point mort pour l'un, une vie en solitaire, une carrière en accéléré qui ne laisse pas de temps mort pour l'autre.

  La magnifique couverture du livre concentre le nœud de l'intrigue.  Le sari de cette victime de l'accident d'avion, cette femme retrouvée nue couverte de bijoux, ce sari exposé aux yeux de tous lors d'une exposition émeut Anusha, et Quentin Dorval ému de la réaction de cette mystérieuse indienne. 

"Pendant des années j'ai vu mon père se diriger vers la chambre. Je n'ai jamais eu le droit de l'accompagner, pourtant je savais très bien ce qu'il faisait : il suivait les balancements du tissu dans la brise, tous les soirs, comme si cela pouvait la faire revenir."

  L'écrivain intrigué par la réaction de cette femme, par le mystère autour de l'histoire de cette belle femme  va être plongé dans la reconstitution de la vie de cette femme. Elle va faire partie de sa vie, de ses nuits , de ses fantasmes, de son écriture. 

   La correspondance épistolaire entre l'écrivain et Anusha, la fille, simple enquête au début va se transformer en confession personnelle. Anusha va dévoiler la vie de sa famille, de ses parents, et Quentin de son côté va recréer cette vie. Une véritable roman dans le roman.

"C'est par les mots que l'on pénètre l'âme des hommes. "

Un roman qui aborde l'amour sous toutes ses formes, relationnelles, familiales, passionnelles et l'amitié. 

   Le lecteur change d'époque et de lieux, on découvre l'Inde et ses coutumes, on est immergé dans la mentalité des Parsis, un peuple que je connaissais peu et dont on apprend beaucoup.

   J'ai adoré être transportée dans cet univers codé, à différentes époques où les femmes ont pu se libérer. 

   Anusha est troublante dans cette reconstruction de son enfance, dans la renaissance de ses parents. C'est une belle histoire qui se tisse devant nos yeux ainsi qu'une belle relation entre l'écrivain et sa muse. 

Un beau roman. heart

MERCI  à l'auteure : Nicole GIROUD ,

 Franco-suisse, Nicole Giroud a enseigné le français jusqu’en 2008 à Genève. Elle a également animé un atelier d’écriture pour adolescents et adultes. Désormais elle se consacre uniquement à l’écriture et vit dans un hameau de Haute-Savoie. Attentive au contexte historique et social autant qu’à l’écriture, elle s’ inspire souvent d’histoires réelles.

aux éditions Les Escalles qui comme d'habitude m'ont fait voyager et NetGalley. 

Merci pour cette belle lecture.

 

Retour à l'accueil